The Gift – Louise Jensen

Oh que je suis déçue ! Oh que je suis en colère ! Et d’abord, pourquoi ce livre qui vient de sortir était déjà sorti en 2018 ?? Je vous mets le résumé, pas franchement envie de me fatiguer avec ce bouquin-ci. Alors pas du tout. Je me retiens de toutes mes forces pour ne pas, à la place, parler du premier roman que j’ai lu sur les transplantations et la mémoire cellulaire, alors que cette expression n’existait même pas encore. J’avais 16 ans. Et je l’ai relu un nombre incalculable de fois. J’en parlerai dans une prochaine chronique.

Résumé : « Ne pas faire un bruit. Par-dessus les battements de mon coeur, je l’entends. Une toux. Derrière moi. Tout près. Trop près. Courir » À trente ans, Jenna reçoit un nouveau coeur et voit sa vie entièrement chamboulée. L’opération l’a sauvée, mais marque le début d’une longue descente aux enfers  : cauchemars, paranoïa, impression d’insécurité. Est-elle victime d’un syndrome post-traumatique  ? Ou un lien s’est-il noué avec sa donneuse, Callie, la forçant à vivre des souvenirs qui ne sont pas les siens? C’est ce que Jenna est déterminée à découvrir. Malgré les avertissements de ses proches, elle prend contact avec la famille de Callie. Qui était-elle, Est-elle vraiment morte dans un accident? Jenna est convaincue qu’on lui cache quelque chose, mais enquêter risque de tout lui coûter  : ses amis, sa santé mentale et même sa propre vie?  » RÉSUMÉ ÉDITEUR

Je vous le dis tout de suite, aucun des personnages n’est attachant. On part du principe que le coeur de la donneuse Callie donne des cauchemars étranges à Jenna, mais de Jenna on ne saura pas grand-chose sinon qu’elle est séparée de son boyfriend Sam, et que je n’ai toujours pas compris si le petit Harry est leur fils, leur neveu, frère, etc. L’unique but de Jenna est de rencontrer la famille de sa donneuse, ce qu’elle fait sans aucune précaution pour eux (on est en Angleterre) et elle rencontre même le fiancé de Callie, avec lequel elle a….. une liaison. Poursuivie par des cauchemars où on comprend que Callie était sous emprise, Jenna propose même à cette famille en deuil d’enquêter sur la mort de leur fille. dans un accident de la route… !!!!
Tout est tellement incompréhensible dans les agissements de « l’héroïne » et l’indigence des autres personnages que j’ai mis des jours et des jours à le lire, alors qu’un bon thriller ne me prend que quelques heures. C’était lent, pas attachant, pas crédible au point que l’auteure a eu besoin d’un « épilogue » pour expliquer les choses. Et plein de faits sont laissés sans explication ou suivi. Le twist final, laissez tomber, c’est une suite de twists et de retwists improbables, sans queue ni tête.

Et je ne comprends toujours pas pourquoi l’éditeur a ressorti le même livre en format broché en 2018 et en 2021. C’est incohérent. Comme le bouquin.

The gift – Louise Jensen, ed Hachette, 2018 et oct 2021, 427 longues pages.

5 commentaires

  1. […] Voici un de mes livres préférés, que j’ai depuis mes… seize, dix-sept ans, je ne sais plus. Ma mère avait récupéré des livres jeunesse avec quelques meubles très moches chez une vieille dame dont les enfants vidaient la maison. Ce livre était dans le tas, déjà vieux et abimé. Il est sorti en 1973. Je crois que je l’ai lu au moins 6 fois (on n’avait pas grand-chose à se mettre sous la dent, question lecture, à l’époque). Je viens de le relire…. genre 25 ans plus tard. C’est de ce livre dont je parlais à propos de « The Gift« . […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s