La rumeur – Lesley Kara

C’est un livre en 10/18 qui me faisait de l’oeil depuis des mois, voire des années, chez les libraires, puis sur Rakuten. J’ai fini par l’acheter. Ça fait genre 6 mois qu’il est dans ma PAL. Je le commence et j’ai l’impression de l’avoir déjà lu. Ou pas. L’auteure a été copiée ? Elle a copié ? Est-ce une autre histoire ?
En fait il est sorti en 2019 en grand format broché chez Les Escales. Et il n’est pas sur mon blog. J’en suis page 15 et l’impression de déjà-vu se diffuse un peu…et ça m’a l’air bien prenant. La base de l’histoire est celle de la petite Sally Bell,6 ans meurtrière dans les années 60 en Angleterre, d’un petit voisin de cinq ans. C’est une affaire qui a bouleversé le Royaume Uni, et les gens un peu curieux de partout dans le monde, comme moi. Il y a quelques années une avocate a repris le dossier depuis le début, et prouve que ce n’était pas Mary Bell la meurtrière, mais l’autre petite fille accusée.

Le documentaire : (culpabilité de Mary Bell)

Le livre de Gitta Sereny, qui a revu le cas, et parlé souvent en secret avec Mary devenue vieille : « Une si jolie petite fille » que j’ai dans ma bibliothèque.

C’est dire si je connais le cas. Bon, considérez ceci comme une intro, car ce livre de Lesley Kara n’est pas celui que j’ai lu, qui partait du même fait divers, en fait.
L’histoire, ici prend pour base cette Mary Bell, mais sous le nom de Sally MacGowan..

L’héroïne de ce roman, maman d’un petit Alfie, six ans, a un peu de mal à s’intégrer, ou plutôt à se réintégrer dans cette petite ville du bord de mer, Flinstead, où elle a choisi de se réinstaller avec son fils, près de sa mère, souhaitant élever son fils à l’air libre et non dans un studio londonien. Son compagnon, Michael, journaliste, reste à Londres. Joanna a tout de suite retrouvé du travail dans une petite agence immobilière. Mais elle se rend compte qu’il faut que son fils s’intègre dans sa nouvelle école, et sa mère lui conseille de faire connaissance avec d’autres mères, ce que Joanna trouve difficile, ces femmes ont l’air si snob. Mais il faut que son fils soit invité aux anniversaires, comme on fait par ici. Alors, pour s’intégrer, elle répète au groupe de lecture auquel elle a accepté de participer un ragot entendu aux portes de l’école, selon lequel cette Sally MacGowan vivrait, incognito ici, dans cette ville de province. Tout le monde s’intéresse à Joanna, elle est contente… mais ce ragot sans fondement déclenche une vague de violences, de rancoeur, ces femmes prennent pour cible une commerçante, d’abord, tout échappe à Joanna. Pour que ça s’arrête, elle décide de mener l’enquête. d’abord sur Internet, puis avec son compagnon, qui trouve que ce serait l’idéal pour un article ou même un livre. Mais tout ça doit rester secret.
On est pris depuis le début, on est sûr d’avoir trouvé la coupable, et sans arrêt la piste rebondit, on s’est trompé…
Ce thriller, mené tambour battant, est excellent. Partant d’une histoire vraie, c’est encore plus prenant. Et bien écrit. J’adore.

La rumeur – Lesley Kara, ed 10/18, 400 pages, janvier 2021, traduction Clara Gourgon

13 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s