Je me suis tue – Mathieu Menegaux

Et voilà, cet auteur dont je vois souvent passer les livres dans la blogosphère ,je ne le connaissais pas du tout. Et je me suis laissée tenter, dans ma razzia de « petits thrillers » et j’ai eu raison. Un coup de coeur pour ce roman très court, dont on ne sort pas indemne.

Claire et Antoine réussissent dans leur métier. La seule chose qu’il n’ont pas : des enfants. Et ce n’est pas faute d’avoir tout essayé.

Quand on ouvre le livre, on est avec Claire, en prison. Elle passe au tribunal, Cour d’Assises, depuis dix longs jours. Demain, ce sera le verdict. Claire, qui est restée mutique depuis son arrestation, jusqu’à ce jour, décide de raconter, sur quelques feuillets, avant de s’en aller. Elle dit que peu importe qui trouvera ce récit, au moins elle expliquera comment, pourquoi, tout ce qui a précédé cette tragédie, pour laisser son histoire, sincère, avant de partir.

Quatrième de couverture :

« Un dîner en ville. Au menu, nourriture bio, affaires et éducation des enfants. Claire s’ennuie et décide de rentrer seule à vélo. Elle ne le sait pas encore mais sa vie vient de basculer. Tour à tour victime puis criminelle, Claire échoue en prison et refuse obstinément de s’expliquer. À la veille de son jugement, elle se décide enfin à sortir de son mutisme… »

Je n’en dis pas plus, parce que c’est un livre à lire d’une traite, une tragédie moderne, un suspense vraiment prenant, une écriture agréable, et il faut absolument se jeter dessus.

Je me suis tue – Mathieu Menegaux, ed Grasset puits ed Points, 137 pages, 2015

9 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s