Lui & Moi – Alice Feeney

C’est un thriller. Du genre suspense et morts. Et policier, aussi. Deuxième livre d’Alice Feeney (à ne pas confondre avec Alice Ferney, ce que j’ai failli faire).

Elle, c’est Anna Andrews. Elle vit à Londres et est présentatrice du journal TV d’une grande chaine anglaise. Avant, elle était simple « reporter », du genre de ceux qu’on envoie dans tout le pays pour couvrir un fait divers. Mais depuis deux ans, elle est enfin heureuse, son job de rêve : Cat, celle qu’elle remplace, a pris un très long congé maternité, tellement long que ça semble définitif. Mais ce lundi-là se transforme en jour d’horreur pour Anna : les gens du studio évitent de croiser son regard lorsqu’elle arrive, elle sent l’ambiance lourde. Et elle découvre, à sa place au maquillage : Cat est revenue, elle reprend son poste, et toutes les responsabilités et les droits inhérents à ce travail. Justement, il y a eu découverte d’un corps à Blackdown. Anna doit choisir un cameraman et y aller. Lui ordonne Cat. Et Blackdown, c’est le dernier endroit au monde où elle voudrait se rendre.. C’est son enfance pauvre, son adolescence, pas top non plus, des mauvais souvenirs. Et sa mère y vit encore. Sa mère avec laquelle elle n’a plus de relation : c’est chez elle que son bébé de trois mois est mort. La mort subite du nourrisson. Il y a cette femme morte, et elle se rend compte qu’elle la connait. Une amie dans son adolescence. Et elle l’a justement aperçue hier. Et là elle est dans la boue, assassinée à coups de couteau, près de la forêt. Et la police arrive, et met du rubalise tout autour. Et elle se rend compte qu’elle connaît le chef des enquêteurs. C’est son ex-mari.


Lui, c’est Jack Harper. Chef des enquêteurs. Il arrive sur la scène de crime quasiment en même temps que la presse. Il aperçoit la journaliste. Il la connaît. C’est son ex-femme. Et lorsqu’il regarde la victime du meurtre pour faire les premières constatations, il s’aperçoit que cette femme est sa maîtresse. Ils se sont vus hier soir tard. Il faut qu’il évite de laisser des traces. Deux voix, un chapitre par voix : Elle, et Lui. Et de temps en temps un chapitre écrit en italique : c’est le meurtrier qui parle. Moi. Ou la meurtrière. Qui semble s’amuser à plonger Jack Harper et aussi Anna dans un piège infernal. À moins que ce soit l’un des deux qui se joue de l’autre.

Un suspense intense, des détails bien amenés, des nouveaux suspects, ce livre est horriblement bien construit, on s’enferre avec les personnages principaux, et impossible de poser le livre avant la fin. Un très bon thriller.

Lui et Moi – Alice Feeney, ed Bragelonne/Hauteville, 380 pages, Janvier 2022

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s