La seconde vie de Jane Austen – Mary Dollinger

Le résumé de ce livre tient en une phrase : Jane Austen fait un voyage en France, dans la france contemporaine, s’installe dans un petit village de la Drôme, et y écrit ses livres.

Dès le début, j’ai eu des problèmes avec le livre lui-même. Ce bouquin, il SENT. Un je-ne-sais-pas-quoi qui n’est pas habituel. L’encre, ou le papier, a une odeur bizarre. Et pour une migraineuse, une odeur peut déclencher une crise. Ce que ce livre a fait, merci bien. De plus, ma lecture a été fortement gênée dans sa fluidité par une mise en page loupée, la marge du haut faisant 1,8 cm, celle du bas plus de 6 centimètres. Et il y a sur certaines pages des traces d’encre déteintes….Je mets une photo ci-dessous.

Je n’ai rencontré ces soucis qu’avec des livres en auto-édition. C’est quand même sérieux, et ça fait beaucoup. Je me demande si cet éditeur a vérifié ses épreuves. Parce que moi, j’ai acheté ceci 18€ dans le commerce !

Mais revenons au roman. Le medecin de Jane Austen lui conseille d’aller en France, dans la Drôme, pour se remettre de ses problèmes pulmonaires. Elle s’installe dans un petit village, et donc vit….. au milieu des « gueux » ??? Jane Austen qui n’a jamais vécu dans un autre milieu que la gentry anglaise, se retrouve à copiner avec le facteur et lui offre le pastis tous les jours.
Est-ce que, comme moi, vous vous étonnez, voire avez un sursaut incrédule ? Ça n’est pas Jane Austen. Effectivement. Pourtant, elle se met à écrire ses romans, ceux que nous connaissons. Elle les envoie aux éditeurs parisiens, reçoit de chez Gallimard une réponse rigolotte, c’est vrai, mais il n’y a que là que je rirai. Elle écrit à sa soeur Cassandra qui est de l’autre côté de la Manche (et qui est morte depuis trois siècles, je l’écris pour ceux qui ne connaissent rien de Jane Austen). Finalement son manuscrit est accepté par les éditions A. T., et lorsque Jane se présente chez l’éditeur, elle est tout de noir vêtue, avec des gants et des talons très hauts. Malgré le fait que cette histoire se passe en 2015, son « Raison et Sentiments » est un immense succès. Elle court les radios, les émissions de télé, et très curieusement, les descriptions de Jane me font penser non à Jane, mais à Amélie Nothomb. Tout en noir, très hauts talons, cheveux en chignon, rouge à lèvres très rouge.
Quasiment tout le reste du livre ce sont des « coupures de journaux », même pas mises en page comme ça aurait pu l’être, mais présentées comme des petits billets de journalistes connus , tapés à la machine.

Déjà frustrée de ne pas du tout retrouver Jane Austen, ni dans son style lorsqu’elle écrit à sa soeur Cassandra, ni dans sa façon d’être, ni dans son éducation, ni dans son style un peu moqueur qu’elle avait souvent j’ai cherché mais il n’y a aucun commérage, pas de « bons partis », pas d’argent comme rente ni comme rien du tout d’ailleurs, aucune description des autres personnages, on saura juste qu’elle se « met en ménage » avec le Facteur.

Je ne « descends » pas un livre pour le plaisir. Je ne cherche pas « la petite bête ». Mais lorsque je lis et que je fais une pause de quelques minutes, les pensées et les sensations, je les retiens. Je les écris dans mes notes. Je n’ai jamais été déshonnête dans mes critiques. Elles sont argumentées. Et là, je dis que ce livre est ennuyeux au possible. Même pour ceux qui ne connaissent pas Jane Austen. Pour ceux qui la connaissent, c’est encore pire: c’est un ratage total, en plus d’être ennuyeux. Pas de suspense, d’histoire qui nous tienne ou nous fasse tourner les pages pour en savoir plus.. zéro. Autant j’ai aimé « Miss Austen » de G. Hornby, autant je déteste ce livre.

Aucun intérêt, ni dans le style ni pour l’histoire, même pas pour l’idée de transposition dans une autre époque, ce n’est même pas distrayant, même pas une lecture légère pour l’été, ce livre est vide, et mal mis en page. Ce livre est une erreur dans tous les domaines. Mon avis : j’ai perdu quatre heures de ma vie à lire ce pensum, une heure et demi pour mettre en forme cette chronique, et j’ai perdu 18€ que j’aurais pu investir dans un bouquin de la prochaine rentrée littéraire.

La seconde vie de Jane Austen – Mary Dollinger, éditions Le Nouvel Attila, mai 2021, 222 pages.

18 commentaires

  1. J’ai déjà eu une énorme déception avec un roman qui est loin de rendre hommage au talent de Jane Austen, alors je vais rester sagement éloignée de celui-ci, tout en te remerciant de m’avoir évité de perdre du temps et de l’argent.

    Aimé par 1 personne

  2. Insinuation mesquine Les Éditions Du Nouvel Attila ne sont pas de l’auto-édition
    Nonobstant l’avis de Melie, 4 des plus grandes librairies de France en ont fait un coup de coeur

    J'aime

  3. Je n’ai JAMAIS dit que c’était de l’auto-édition…. Ça aurait été moins grave ! Je voudrais bien connaître ces librairies qui en ont fait un coup de coeur ! Je crois que les Ed Attila, en se scindant en deux, a profité aux ed Le Tripode qui fait de superbes bouquins, quant au « Nouvel Attila ».. pfff

    J'aime

    • Furet du Nord à Lille, Mollat à Bordeaux, payot rive gauche à Genêve, Quai des brumes à Strasbourg,et de nombreuses plus petites;
      En ce qui concerne le style et l’écriture Jean d’Ormessson avait écrit à Mary Dollinger pour un précédent livre « Madame, vous écrivez un très beau français, je me suis beaucoup amusé » Honnêteté peut être,mais c’est la hargne et l’acharnement à détrruire qui m’ont choqué.
      Cordialement
      Dr Alain Dollinger

      J'aime

  4. Ta critique est sincère comme à l’accoutumée. On a le droit d’aimer ou de ne pas aimer un livre et d’exprimer son ressenti.
    Tout cela est tellement subjectif !
    Certains l’apprécieront tandis que d’autres pas du tout.
    Il s’adresse peut-être aux lecteurs qui souhaitent découvrir Jane Austen et pas à ceux qui sont fins connaisseurs de sa littérature.

    Aimé par 1 personne

  5. Hi Mélie, votre réponse du 27 juin s’adresse à moi alors que je n’ai pas envoyé de commentaire et n’ai aucun problème avec votre critique. Voire Babelio. Bien cordialement, Mary.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s