Requiem – Tony Cavanaugh

C0E3776C-C210-4F01-8798-A61D93AD5B24

Pour la première fois, je crois, je me suis plongée dans un thriller australien… peut-être trompée par le nom de l’auteur qui me semblait irlandais… va savoir. C’est de toutes manières une excellente surprise.

Résumé éditeur : « Quelques mots prononcés dans la panique au téléphone :  » Darian, il faut que tu viennes. Tu es le seul à pouvoir nous aider. Il y a tant de corps !  » … puis plus rien. L’appel vient d’Ida, une jeune fille que Darian Richards, ex-flic des homicides de Melbourne, a sauvé quelques mois plus tôt d’une sale affaire. Si Richards a décidé d’abandonner un métier trop éprouvant pour ceux qui, comme lui, prennent les choses trop à cœur, il ne peut pas laisser Ida sans réponse. Son appel de détresse ayant été localisé, Darian gagne la Gold Coast, région des plages d’Australie, où les étudiants se retrouvent pour fêter la fin de leurs examens. Il est alors loin de se douter que la disparition d’Ida n’est presque qu’un détail dans une enquête qui va bientôt se transformer en véritable cauchemar. »

Le récit m’a emportée dès les premières pages, par son originalité, et par l’écriture claire, parfois presque orale, naturelle. Avec un humour acide, une bonne humeur contagieuse, le narrateur de ce roman est tout de suite attachant. Ex-flic, renvoyé pour mauvaise conduite, il n’a plus beaucoup d’amis dans la police, hormis son ancienne coéquipière et son ami Isoceles, prodige de l’informatique, qu’il a lui-même engagé et installé dans la tour de verre des bureaux de la police à Melbourne. Isoceles, très refermé sur lui-même, n’a qu’un seul ami : Darian, le narrateur -qui l’a sauvé du tribunal pour une centaine de chefs de hacking des services gouvernementaux, des télécommunications- pour qui il ferait tout.  Darian vit à Moosa, dans le Queensland, alias « le paradis sur terre » (j’ai regardé sur Wiki, ne sachant rien sur l’Australie, à part les incendies catastrophiques tout récents).

Le but de Darian est de retrouver Ida : son téléphone ne répond plus après le message d’alerte qu’il vient de recevoir, il demande à Isoceles de trouver le signal du portable d’Ida, et de le guider jusque là. Et là, c’est une sorte de bois marécageux, à des centaines de kilomètres, coincé entre les plages australiennes et les autoroutes à 4 voies. Arrivé sur place, il retrouve le portable d’Ida sur un talus, et lorsqu’il se retourne, il voit dans l’eau du marécage, juste sous la surface, le corps de deux jeunes filles aux longs cheveux, une expression de terreur sur leur visage. Darian ne peut qu’appeler la police du coin, qu’il déteste, et il n’a pas l’intention de dire comment il est arrivé sur une scène de crime.
Il doit trouver Ida. Isoceles lui est d’un grand secours pour trouver l’adresse d’Ida, et c’est en s’intéressant à l’analyse de ce portable, (tout en pestant sur l’idiotie de ce tueur même pas fichu de retirer la batterie pour faire cesser le signal), qu’il va découvrir toute une floppée de choses horribles, après une incursion dans le « darkweb »…..

Ida semble reliée à un meurtrier, trafiquant d’êtres humains, et de sa soeur Starlight, qui « choisit » ses proies, des jeunes filles qu’elle enlève pour les vendre sur le darkweb, à des hommes qui en ont les moyens.

Le sujet de ce livre est assez terrifiant, et l’auteur arrive très bien à nous faire ressentir ça. Les narrateurs, Darian et Starlight, chacun son tour, sont parfaitement décrits dans leur façon de vivre, leurs buts, leurs souvenirs, leur caractère. Tout est absolument vraisemblable, même si on se dit que Darian a de la chance d’avoir son copain le génie informatique, parce que ce n’est pas avec seules sa belle gueule et ses intuitions fulgurantes qu’il pourrait faire ces milliers de kilomètres à travers l’Australie pour y retrouver au mêtre près l’aiguille dans la botte de foin.

Excellent thriller, belle et originale écriture, humour, suspense, tout est là, et je crois que je vais lire ses précédents thrillers ! Super dépaysant, cela dit.

Requiem – Tony Cavanaugh, editions Points Janvier 2020, 350 pages

6 commentaires

Répondre à MahaultMots Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s