Cauchemar – Paul Cleave

IMG_5213

Mini chronique pour cause de migraines infernales et de stoppage de traitement lourd. Mais, malgré tout, un livre qui a su m’accrocher à m’en presque faire oublier mes soucis, et dans lequel je n’ai eu aucun mal à rentrer, contrairement à « Nécrologie », du même auteur,   pour lequel j’ai mis une centaine de pages avant d’y être plongée… Résumé éditeur : « Acacia Pine, États-Unis. Une petite fille, Alyssa Stone a mystérieusement disparu. Noah, un des flics du village fait irruption chez le principal suspect. Envahi par la colère, il le séquestre et le torture jusqu’à ce que l’homme lui révèle le lieu où Alyssa est captive. Noah file alors vers une vieille maison abandonnée, la ferme des Kelly, où il la retrouve enchaînée dans la cave, encore en vie. Fin de l’histoire ? Non, début de l’histoire. Dévoiler davantage la suite des événements serait criminel. Sachez seulement que ceux-ci se passent douze ans plus tard. Le jour où Alyssa est à nouveau portée disparue. Et que le cauchemar recommence. »

Noah, le policier qui a retrouvé la petite Alicia, 7 ans, avait dû pour y arriver scotcher le fils du Shériff, pourtant un garçon qui avait été au lycée avec lui, et lui démolir la figure à coups de poings, quasiment le torturer. À la suite de ça, il a dû rendre ses papiers de flic, quitter la ville et quitter sa femme. Douze ans plus tard, Noah est propriétaire d’un bar, et vit seul avec un chat. Après 12 ans de silence total, à part le divorce, il reçoit un coup de fil de son ex-femme qui lui dit que Alicia a de nouveau disparu. Et que son oncle, prètre, également père adoptif d’Alicia, est mourant et demande à Noah de la retrouver. Noah avait promis à cette petite fille que le méchant monsieur n’était plus là,  mais que si elle avait besoin de lui, il viendrait.

Alors il part, et revenu à Acacia, il se fait tout de suite passer à tabac par celui qu’il avait torturé, et qui n’a jamais été condamné, l’affaire ayant été étouffée. Ses ex-collègues ne veulent pas qu’ils se mêlent de l’affaire, et prétendent qu’ils sont en contact avec Alicia, qui est partie pour ne pas voir la mort de son père adoptif, ce vieux prêtre qui agonise depuis si longtemps. Pourtant, le Père Franck refuse de croire que sa fille est partie de son plein gré. Il ne veut pas comprendre. Et ce que Noah comprend aussi, c’est que sa présence en ville met tout le monde à cran, on l’a blacklisté dans les motels, son ex-femme s’est à peine montrée, le Shériff le prévient que dans 24h Noah doit être parti ou alors il sera emprisonné. Et tout ce que remue Noah semble aller dans le sens d’une disparition. Voire de plusieurs..

Ce thriller n’est pas avare en coups de poings, coups de feu, incendies, meurtres, os cassés etc. La condition physique de Noah doit être incroyable, parce qu’en gros il se fait casser la gueule toutes les 5 mn. Mais il est buté, il ramènera Alicia, ou apprendra ce qui s’est passé. À ses risques et périls.

En haleine de bout en bout, ce thriller est une vraie réussite !

Cauchemar – Paul Cleave, ed Sonatine, 2019, 412 pages, 22€

8 commentaires

Répondre à La culture dans tous ses états Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s