Les égarés – Lori Lansens

IMG_5122

J’ai reçu ce livre dans le cadre du « Noël des Polardeux » : le principe est d’envoyer pour Noël un livre et quelques goodies à un/e blogueu-r-se selon un tirage au sort. Moi j’ai eu l’adresse en retard, mais j’ai reçu ce livre, mais, nom d’un chien, aucun indice pour savoir qui me l’a envoyé. Mais un ÉNORME merci : je l’ai dévoré. Et aimé énormément.

« Cinq jours, quatre randonneurs, trois survivants…

Le jour de son dix-huitième anniversaire, Wolf entreprend l’ascension de la montagne surplombant Palm Springs, avec en tête le projet de se jeter dans le vide. En chemin, il rencontre trois femmes. Une série de maladresses les précipitera au milieu des bois. Égarés, ils devront faire des sacrifices, surmonter l’angoisse et l’affolement, affronter la faim, le froid, mais aussi les véritables raisons qui ont guidé leurs pas jusqu’au coeur de cette montagne. »

Un roman qui instille une sensation d’angoisse dès le début : le narrateur écrit à son fils Daniel, juste parti de la maison pour une université à des milliers de kilomètres de chez ses parents. Il lui dit qu’il va lui raconter « ce qui s’est passé dans la montagne ce jour-là ». Il a voulu lui raconter cette histoire lors de son passage au collège. Puis lorsqu’il a eu 14 ans. Puis la semaine dernière, lorsqu’il l’a conduit en voiture jusqu’à l’Université. Mais il n’a pas su, il n’a pas pu. Et maintenant qu’il allait lui raconter la vérité, Daniel devrait montrer cette lettrè à sa mère aussi, elle doit savoir…

Ophelin de mère à 7 ans, vivant dans le Michigan, Wolf est emmené l’année suivante par son père Frankie qui ne sait pas l’élever, embringué comme il l’est dans les affaires foireuses et les dettes de jeu, jusqu’en Californie : à la sauvette car il a aussi perdu la maison au jeu. Ils se rendent chez la soeur de Frankie. Mais Wolf se retrouve dans un camp de mobil homes, dans sa partie la plus miteuse, avec sa tante et ses nombreux enfants, avec un ainé trafiquant de drogue et violent. Le petit Wolf se sauve, pieds-nus et se retrouve près d’une station service appartenant à une famille amérindienne, dont le fils Byrd a juste un an de plus que lui, et l’amitié se noue immédiatement. Byrd est celui qui va l’aider à grandir, à découvrir, à connaître la nature et les animaux, et surtout avec lui il apprendra par coeur la montagne : celle qui, en Californie, est équipée d’un téléphérique qui vous emmêne du bas « Desert station » : climat mexicain à presque le haut : « Mountain Station » : climat du nord canadien. Des palmiers aux sapins. Il faut s’y connaître. Être équipé. Le climat change du tout au tout en 20 mn de montée. Il faut s’y être préparé, avec son matériel de randonneur, vêtements chauds, équipement pour tout problème.

Et c’est en sortant de la cabine que Wolf va être « collé » par deux femmes bavardes, deux touristes, à peine équipées, qui vont le supplier de les guider vers le lac en haut. Wolf refuse : c’est un endroit où il n’allait qu’avec Byrd, avant l’accident. Mais pas moyen qu’elles le lâchent, elles ont peur, mais veulent y monter. Une adolescente se raccroche à ces deux femmes. Wolf finit par accepter de les aider à trouver le chemin, mais il s’en ira seul. Et elles devront repartir et redescendre en cabine avant que les stations ferment.

Malheureusement les accidents arrivent, et Wolf redescendra plus de 5 jours plus tard.

Même si on ne connaît rien, comme moi, à la montagne, tout est si bien décrit : les arbres, la géologie, les animaux (Coyotes, vautours, rongeurs, serpents), la flore, le rythme de cette aventure est absolument superbe et angoissant. Impossible de poser ce livre avant de l’avoir fini. Et que de rebondissements. Que d’humanité, dans ses défauts et ses qualités ! Gros coup de coeur.

 

Les égarés – Lori Lansens ed 10/18 2019, (Denoël 2017) 425 pages.

12 commentaires

Répondre à lecturesdudimanche Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s