L’envol du moineau – Amy Belding Brown

2A2FC1FA-B068-496E-8949-C62237BD21E1

Ce livre est une petite merveille pour ceux qui aiment les aventures entre indiens et blancs immigrants en Amérique au XVIe siècle. Et les histoires captivantes, les livres qu’on ne peut pas lâcher.

Pour cause de canicule je ne ferai pas une grande chronique, j’en ai dit déjà la moitié sur Facebook. Cette histoire est véridique, l’auteur a retrouvé le livre écrit par Mary Rowlandson, a refait son chemin dans les archives, et a rendu vivant ce récit d’une femme soumise, mariée à un pasteur Protestant puritain, venant d’angleterre pour s’installer en amérique, pour édifier la population de sauvages. Mais c’est la pleine période de l’esclavagisme, des massacres d’indiens, mais ceux-ci se vengent. Mary est faite prisonnière après le massacre de sa communauté par des guerriers indiens, et doit les suivre, et obéir. Presque un an plus tard elle sera revendue « aux Anglais » pour obtenir de quoi nourrir cette tribu mourante de faim. C’est magnifiquement écrit, on se glisse dans la peau de Mary qui va devoir accepter cette vie de « sauvages », et en ouvrant son coeur, elle va gagner son indépendance d’esprit et de vie. Je n’en dirai pas plus : c’est magnifique. Coup de coeur ! 

Je vous mets la présentation éditeur ci-dessous.

Colonie de la baie du Massachusetts, 1672. Mary Rowlandson vit dans une communauté de puritains venus d’Angleterre. Bonne mère, bonne épouse, elle souffre néanmoins de la rigidité morale étouffante qui règne parmi les siens. Si elle essaie d’accomplir tous ses devoirs, elle se sent de plus en plus comme un oiseau en cage. Celle-ci va être ouverte de façon violente lorsque des Indiens attaquent son village et la font prisonnière. Mary doit alors épouser le quotidien souvent terrible de cette tribu en fuite, traquée par l’armée. Contre toute attente, c’est au milieu de ces « sauvages » qu’elle va trouver une liberté qu’elle n’aurait jamais imaginée. Les mœurs qu’elle y découvre, que ce soit le rôle des femmes, l’éducation des enfants, la communion avec la nature, lui font remettre en question tous ses repères. Et, pour la première fois, elle va enfin pouvoir se demander qui elle est et ce qu’elle veut vraiment. Cette renaissance pourra-t-elle s’accoutumer d’un retour « à la normale », dans une société blanche dont l’hypocrisie lui est désormais insupportable ?

Cette magnifique épopée romanesque, inspirée de la véritable histoire de Mary Rowlandson, est à la fois un portrait de femme bouleversant et un vibrant hommage à une culture bouillonnante de vie, que la « civilisation » s’est efforcée d’anéantir.

« Dès la première page, Amy Belding Brown propulse le lecteur directement au cœur sombre de l’Amérique puritaine du xviie siècle et ne le lâche plus jusqu’à la fin. Ce livre, basé sur un travail de recherche monumental, est une chronique passionnante des premiers antagonismes entre le monde des Indiens et celui des Blancs. Inspiré d’une histoire vraie, c’est un superbe roman à la fois violent, tragique, courageux et édifiant. Notre cœur bat au rythme de celui de l’héroïne, cette femme extraordinaire qui, en dépit de tout, non seulement survit, mais triomphe de son destin. » Jim Fergus

L’envol du moineau – Amy Belding Brown, ed Cherche Midi, Fev 2019, 460 pages, 22€

 

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s