Son autre mort – Elsa Marpeau

 

IMG_1007

En commençant ce livre, je fais connaissance avec deux quarantenaires, Alex et Antoine. Ils vivent avec leurs deux filles aux Bruyères, un domaine dans un tout petit village, près de Nantes. Antoine est prof de physique-chimie dans un lycée de Nantes, il emmène les filles à l’école le matin, va les chercher le soir.

Car Alex est phobique sociale. Elle n’aime pas l’imprénu, ni l’inconnu, est terrifiée rien qu’à l’idée de parler à des inconnus, tant mieux c’est son mari qui gère.. Elle, elle est plutôt écrivain. Elle a fait des nouvelles, et en ce moment réfléchit beaucoup à l’ Affaire Dupont de Ligonnès. Elle lit beaucoup, et fait le jardin, et le potager.

Mais attention ici, l’endroit où j’ai bondi : pour arrondir les fins de mois ils ont ouvert des chambres d’hôtes. (Il n’y a que moi que ça fait bondir, de la part d’une phobique sociale, d’ouvrir sa maison et sa table à des inconnus ?)

Voici la 4 e de couverture quand même pour vous faire une idée :

« Charles Berrier, le célèbre écrivain, débarque incognito dans la chambre d’hôtes que tiennent Alex et Antoine Marsan dans la campagne nantaise, pour écrire son prochain roman. L’homme, charmeur et fascinant, prend vite beaucoup de place dans cette famille discrète.
Une nuit, alors que les derniers convives venus fêter les 40 ans d’Alex sont partis, Charles tente de violer la jeune femme. Qui se défend et le tue. Paniquée, craignant que la police ne fouille dans sa vie et détruise sa famille, Alex décide de dissimuler le corps : puisque personne ne sait que Berrier était chez eux, elle n’a qu’à le faire exister ailleurs, lui construire une vie alternative et trouver, dans son entourage, un coupable possible pour une autre mort… »

J’ai lâché l’affaire page 172. Trop, c’est trop. Cette femme qui a peur de tout s’en va à Paris, disant à son mari qu’elle ne peut rien lui dire ? Elle va « trouver une solution » non mais ALLO. Que l’auteure ne décrive pas une phobique sociale si elle veut l’envoyer dans le microcosme parisien des grands écrivains.. Trop d’invraisemblances, j’ai juste pas eu envie de finir le bouquin. Écriture pourtant agréable, mais histoire vraiment très mal foutue, il y a de quoi en faire un bon roman à suspense, mais les personnages ici sont falots, limite désagréables..

Son autre mort – Elsa Marpeau, Gallimard Série Noire, 275 pages, 2019, 20€

7 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s