Nos trente ans – la série complète – Arthur Dreyfus

IMG_0913

J’ai dit Oui le mois dernier à Babelio/Masse critique qui me proposait un livre audio : cette fois j’ai mon nouvel Ipad qui m’a permis de télécharger l’appli Audible sans aucun problème. J’ai par contre mis du temps à l’écouter : restant à la maison je n’avais pas de trajets à faire, écouteurs aux oreilles avec mon smartphone. Et lorsque j’ai reçu les codes, il n’y avait absolument rien sur Babelio au sujet de ce livre audio-là…. et moi, tarte, je n’y suis pas retournée avant d’écouter.

J’ai quasiment écouté d’un trait : ce genre de trucs doit être bien pour les insomniaques.  Comme je n’avais aucune info sur ce que j’allais écouter, j’y suis allée sans a-priori. En fait pareil que lorsque je ne lis pas les 4e de couverture.

C’est un monologue croit-on au début. Le titre, Épisode 1, L’amour. On entend une jeune femme répondre à des questions qu’on n’entend pas. Puis sans prévenir, un jeune homme, gay, qui, à ce que je comprends au chapitre 1et 2, est « croque-mort » à cause de « Six Feet Under »…… et j’aurai des doutes après le chapitre 2, la voix n’est pas pareille, le croque-mort s’appelle Mickael et n’est pas gay (???), et je dirais qu’il y a deux femmes, ensuite je me rends compte qu’il y en a 3. Je note les prénoms, qu’on n’apprend que des heures plus tard. Samir, chauffeur VTC, Mickaël, alors c’est lui le croque-mort ?, Gauthier qui brûle ses nuits (gay je crois, dès le début je suis estomaquée, à la question de l’Episode 1 « Qu’est-ce que l’amour » il dit comme ça en passant : l’amour c’est 22 cm dans le cul.). (Non mais allo je me passerais bien de ce langage pour un truc par ailleurs assez sage).

Il y a les filles, une avocate pénaliste, dont je n’ai pas trouvé le prénom après 5h d’écoute, une jeune mère de famille qui a le choix de ne pas travailler, avec son mari Cyril qui interviendra un peu, et Sybil, ma préférée, avec une voix grave, parisienne, prof agrégée, donnant des cours à la Sorbonne. Désabusée, elle ne croit plus à rien. Elle me fait penser aux personnages de femmes,  Emmanuelle Devos, ou Marianne Denicourt, dans « Comment je me suis disputé…….. ma vie sexuelle », d’Arnaud Desplechin. (Oui, j’ai les références de ma génération, je n’ai plus trente ans. Et une bonne partie de mes abonnés n’ont plus trente ans ni quarante). Des agrégés en lettres, ou sur le point de l’être. Je me suis rendu compte ce matin sur Babelio qu’une grande partie des chroniques sabraient le personnage de Sybil. Moi, c’est mon préféré. Intellectuelle, avec une culture énorme, elle peut parler comme ça, d’une voix particulière, sur un ton désabusé (que d’autres chroniqueurs prendront pour un ton méprisant. Grave erreur). Samir, le chauffeur VTC, cherche l’amour sur le site Mektoub. Pour choisir une femme bien. Qui fasse la cuisine et des enfants.

Plusieurs Épisodes,(7), dans lesquels on se rend compte que l’interviewer silencieux retourne voir ses 6 personnages tous les 3 mois, pour leur poser des questions sur leur vie, sur leur existence : C’est quoi l’amour ? Le travail en question, Que faire de la politique ? Vivre et mourir, la famille c’est quoi ?….. sept questions, et les personnages parleront de leur vie, avec leur propre ressenti, leurs digressions, leur téléphone qui sonne, leur vie qui a changé depuis l’Épisode 1….

Ce que j’en pense : J’aurais aimé avoir un support visuel. Même virtuel. En même temps que le code, un lien vers un site avec quelques explications sur les personnages et ce qui se passe dans ce livre audio. Parce qu’encore maintenant, certains personnages, à cause de leurs voix peu différentes, me sont source d’interrogations (C’est qui qui parle lààa?).

Ensuite, j’ai bien aimé les premiers chapitres, à la découverte de ces jeunes trentenaires et ce qu’ils pensent de ces sujets importants. Je me suis beaucoup demandé s’il s’agissait d’une enquête sociologique. (Le mot « enquête » est souvent dit). C’est assez philosophique parfois, et souvent à cause des propres réflexions de Samir, qui est musulman et parle souvent de religion (il est très modéré et reconnait la ressemblance entre toutes les grandes religions), et de Sybil. Chacun, à force de parler de ses ressentis, abordent la philosophie, voire la psychanalyse avec Sybil.

J’ai un peu fait avance rapide sur le chapitre 3 : la politique moi ça me saoule. Ensuite, la génération numérique, les Millenials.. j’ai du mal à appeler cette génération d’un nom « générique ». Ça a commencé avec les américains et leur « génération X », moi je ne crois pas qu’on puisse mettre TOUS les trentenaires dans un seul tiroir. Présentoir. Section. Désignation. Classification…. 

Je me suis coulée dans la vie de ces jeunes avec bonheur, en les écoutant parler.. mais au bout de 4heures ça a vraiment commencé à m’ennuyer. 5h30 c’est un peu longuet. Alors, avis mitigé.

Je vous mets ici la présentation de l’Éditeur, trouvée après ma lecture, ce matin sur Babelio :

Un micro. Un intervieweur invisible. Trois garçons et trois filles. Six personnages qui, ensemble, incarnent la génération dite des « millenials » – ceux qui sont devenus des adultes au tournant du nouveau millénaire. Qui ont appris à vivre à travers des écrans. Et qui tous, à leur manière, cherchent à comprendre ce que signifie « devenir adulte ». Ou plutôt : à garder espoir dans un monde déjà foutu, où la politique ne pourrait plus rien…

Qui sont nos héros ? Sonia, l’idéaliste un peu trop naïve. Samir, le garçon un peu trop sérieux. Mikaël, qui a brûlé sa jeunesse. Claire, enfermée dans une vie bourgeoise. Gauthier, l’adulescent artiste dans l’âme. Et Sibylle, qui a tout vécu avant de naître. À travers leurs confessions, leurs failles – mais aussi les surprises de la vie -, ils nous entraînent dans une aventure intime, drôle et universelle.

Avec l’aimable participation de : Benoît Allemane, Alfred Amourdedieu, Marie Bouvier, Françoise Cadol, Bénédicte Charton, Pascal Casanova, Elia Dabaji, Catherine Griffoni, Benjamin Jungers, Pauline de Clerck, Myriam Gilles, Stéphane Gaden, Jules Martens, Lorànt Deutsch, Raphaël Journaux, Juliette de Metz, Lola Naymark, Samir Tayeb et Gurwann Tran Van Gie.

Nos trente ans – La série complête – Arthur Dreyfus, Audible fr, 23 mai 2019. 

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s