Le grand A – Xavier Bétaucourt et Jean-Luc Loyer

IMG_7477

 

Les auteurs, Xavier Bétaucourt et Jean-Luc Loyer ont grandi dans le Nord. Ils connaissent donc bien « le terrain » et les enjeux économiques d’un hypermarché, dans cette région sinistrée, avec un taux de chômage record, dû à la fermeture des Mines après qu’elles aient encouragé l’immigration en masse d’ouvriers et de mineurs Polonais, puis Italiens, puis Algériens et Marocains, ceux-là juste avant la fermeture de ces Mines.

Un hypermarché, du côté d’Hénin-Baumont, ville tenue par le FN qui surfe sur le racisme grandissant, les malheurs des centre-villes désertés par les commerces qui ne peuvent pas lutter… Un hypermarché, ville à la périphérie de la ville..

C’est une histoire de commerce. Les auteurs remontent loin, avec Pline l’Ancien, les Marchands du temple, planches du passé couleurs sépia..

 

IMG_7479

Les auteurs passent ensuite de l’autre côté du miroir, pour en apprendre plus sur cette ville dans la ville. Les producteurs qui passent à la moulinette de la direction de l’hyper, les conditions de travail, les paris faits pour tenir les plus bas prix, ce qui entraine une disparition des petits commerces, les animations pour attirer les gens, qui viennent aussi là pour se distraire, les questions sur la qualité de l’alimentation, des fruits, des prix resserrés pour ne rien perdre, la surveillance, les vols, les employés corvéables à merci, la « motivation des troupes »… tout est abordé. C’est intéressant, touffu, tendre, et en bonne Chti que je suis, j’ai retrouvé la gentillesse et la chaleur des gens même dans l’adversité, le labeur, les pièges de la grande distribution.

Les couleurs utilisées sont sourdes, car l’on n’est pas du côté du clinquant, mais du côté de la vie cachée de l’hyper, qu’on aura reconnu : Auchan, né dans le Nord, de la famille Mulliez, inventeurs également de Décathlon, Kiabi et autres enseignes. Tout un monde dévoilé dans cette BD : la machine infernale à écrabouiller les petits, quels qu’ils soient.

Les auteurs ont rencontré un directeur d’hypermarché, qui leur a dévoilé tout ce qui se passe (ou presque). Ils ont également fait des recherches, et une annexe de 7 pages  donne des explications sur certaines planches..

Un travail d’investigation fort bien mené, Messieurs.

 

Le grand A – Xavier Bétaucourt et Jean-Luc Loyer, ed Futuropolis, 2016, 135 pages, 20€.

 

4 commentaires

Répondre à Auzanneau Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s