L’invité sans visage – Tana French

 

IMG_6808

Cet énorme pavé de presque 600 pages (j’exagère à peine : 553) était dans ma Pile À Lire depuis 18 mois. Trop lourd, pour moi qui n’arrivais pratiquement plus à lire à ce moment là.. C’est pourtant par une de mes auteures de polars et thrillers favorites : Tana French. (À ne pas confondre avec le couple britannique auteurs de thrillers Nicci French). Tana French est Irlandaise, de Dublin (née aux USA pourtant, en 1973), et je crois que ma grande passion pour les écrivains irlandais est connue. Après La Mort dans les bois, Comme deux gouttes d’eau, Les lieux infidèles, et La cour des secrets, tous différents, tous de grands succès, et que j’ai vraiment aimés, l’auteur arrive avec cet énorme roman 100% policier. Qui a eu un vaste succès également.

L’Inspecteur Conway, de la Brigade Criminelle de Dublin-Nord, et son coéquipier,  Steve Moran, sont appelés par leur chef alors qu’ils allaient rentrer chez eux après une nuit clairement ennuyeuse à faire de la paperasse. Ils sont souvent « de nuit » car les deux n’ont ni conjoint ni enfant.  Leur chef, O’Keilly les envoie sur une affaire, dans une petite ville au nord de Dublin, un anonyme ayant signalé une femme blessée chez elle, il faut envoyer les secours. Comme la Criminelle a été appelée et non le numéro des secours, une équipe doit aller sur place. Et sur place ils trouvent les secours, l’identité judiciaire dont Sophie, une des meilleures techniciennes, et une morte. Une jeune femme, qui a l’air tombée sur un coin de la cheminée. Autour, une ambiance tamisée, une table mise pour deux, une bouteille de vin ouverte, deux verres propres à côté. Et la maison est nickel, genre page de déco Ikéa, le diner est brûlé dans le four, la cheminée ronfle, la chaleur étouffante. C’est le début d’une enquête longue pour l’Inspecteur Conway. On ne sait pas qui a prévenu la police, qui était attendu chez cette jeune femme, on sait juste qu’elle n’est pas seulement tombée : on l’a frappée. Qui? Un possible amoureux de la jeune femme est vite localisé, et les chefs de la Criminelle voudraient bien que cette histoire soit vite classée, alors ils poussent Conway à l’inculper. Seulement Conway n’est pas d’accord. Ça ne colle pas.

Parce que Conway est une femme, Antoinette de son prénom, qu’elle ne s’entend avec personne à part son coéquipier, on lui met des bâtons dans les roues. Çela fait deux ans qu’elle est arrivée à la Brigade, pleine d’enthousiasme, et que son rêve est devenu cauchemar. On crache dans son café quand elle va aux toilettes,  on « perd » des pages de dépositions ou de rapports,  elle retrouve son casier plein d’urine. C’est une femme continuellement harcelée, mais qui tient le coup. Elle aime ce qu’elle fait.

Ce roman policier est une immersion dans les rouages d’une brigade criminelle irlandaise, avec sa hiérarchie, ses fortes têtes, ses inspecteurs fatigués, les salles de réunion, les méthodes d’interrogatoires, les rôles de chacun dans les duos d’équipiers, les enquêtes avec tous les intervenants, les vérifications à faire, les pièces de dossiers à monter, les discussions pour monter des hypothèses, les lâcher, trouver d’autres hypothèses.  Un meurtre, un coupable, et au milieu les rouages humains d’une brigade criminelle.

Mon avis : Ce polar est complexe à souhait, extrêmement précis dans les enquêtes, les personnages et leur psychologie prennent forme très vite et se précisent tout au long du roman. L’écriture est acérée, plaisante, et le suspense grandit tout au long du livre. Je l’ai lu en deux jours, c’est dire s’il est intense. Alors c’est un grand  » J’aime ».

L’invité sans visage – Tana French, ed Calmann Lévy, 2017, 553 pages. Sorti aux editions Points en 2018. 

 

 

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s