Trop vieux pour toi – Xavier Bétaucourt, Yannick Marchat

img_5716

48 ans, c’est l’âge où Xavier, pris jusqu’au cou par la banalité de sa vie qu’il ressent d’un coup, son mariage qui ne signifie plus grand-chose,  son fils devenu grand, son boulot devenu alimentaire… Il galère, c’est la traversée du désert. Il déprime.  Mais un beau jour, il se secoue, entame une procédure de divorce, prend son indépendance sur tous les plans. Devient journaliste et scénariste de BD.  Au cours d’une scéance de dédicaces, il rencontre Léa.  Xavier vit à Lille, Léa à Bourges, il fait des allers-retours, puis s’installent ensemble. Rien ne peut gâcher leur bonheur à tous les deux. Léa a 40 ans, ne peut pas avoir d’enfants, et Léa l’a accepté et le vit bien. Tant mieux, ils vont pouvoir vivre à deux, sans soucis, partir sur un coup de tête en week-end, vivre libres.

Un coup de tonnerre vient bousculer ce rêve merveilleux : Léa se retrouve enceinte, c’est un miracle pour elle, un coup du sort pour Xavier. Il voulait vivre libre, tranquille, avec Léa. Il a déjà un enfant. Il pensait avoir dépassé tout ça, les responsabilités, les contrastes.. il a peur d’être trop vieux pour ça. Pour recommencer. Il cherche partout des conseils, des avis, en « parle » avec son frère disparu, voit un psy… il a vraiment du mal à digérer l’information, il pense que sa vie est fichue de nouveau… Et se met à suivre, mois par mois, les étapes de cette grossesse, avec la trouille, et la façon de Léa d’accueillir cette grossesse comme un cadeau du ciel, sans se douter de toutes les appréhensions et peurs que lui cache Xavier….

(Je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler)img_5713Côté graphisme, j’aime beaucoup ces couleurs douces, qui suivent ce récit.. le mauve et gris du doute et de la solitude, le rouge pour la « révolution » de Xavier, le jaune chaleureux pour les moments de bonheur.. Le trait est précis et pourtant très fin, ce qui ajoute à la douceur de l’histoire. Pour une bonne partie,le récit se fait en quelques mots, posés en haut de chaque vignette. Les bulles, ou phylactères, ne gènent pas la lecture. Chaque chapitre, à partir de « l’annonce » est marquée par une page blanche avec, au milieu, un début de jeu de marelle, 1 – terre – Juin, par exemple, jusqu’au dessin de la marelle complête. Très jolie idée, et poétique aussi.

 

 

Xavier Bétaucourt, l’auteur, livre ici un récit autobiographique. Né à Lille, en 1963, il est journaliste et est scénariste de BD, documentaires, par exemple sur le conflit Métaleurop, et de fictions.

Yannick Marchat , le dessinateur, est né à Gourdon dans le Lot en 1977, et suit des universitaires en Arts Plastiques avant de se décider, en 2007, à montrer son travail de dessinateur à différents éditeurs.  Après un premier recueil humoristique et absurde édité par Splogofpft, Les Bonnes Blagues de Pluton racontées par ses habitants et qui lui permet de se présenter sur les festivals de la région bordelaise, il travaille sur plusieurs projets de bandes dessinées qui vont finalement permettre à « Albin et Zélie » de voir le jour sous la houlette de La Boite à Bulles.
Parallèlement, Yannick collabore également avec l’association d’édition Le Hibou Mécanique, pour qui il illustre en 2010 le livre de contes de fées Contes du coin du feu.
Mon avis : Je ne suis pas une habituée des BD. À part F’murr et Brétécher, voire Sempé qui ne fait pas réellement de BD, je n’y connais pas grand-chose. Ceci est pour moi un roman graphique, tendre et touchant, le dessin, les couleurs choisies, le trait suivent subtilement le récit et le mettent en valeur. Ce livre est doux et délicat, tant par le dessin que par le récit. J’aime vraiment beaucoup.

 

Trop vieux pour toi, de Xavier Bétaucourt et Yannick Marchat, ed. La Boite à Bulles, 2016, 127 pages, format 17×24 cm, couverture souple. 18 €

 

 

 

5 commentaires

Répondre à Fernande Rs Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s