Les Morsures de l’ombre – Karine Giebel

IMG_2327Quand on a lu un mauvais bouquin, une escroquerie, par exemple « la bouche des carpes » de Michel Robert, on a envie d’oublier avec un bon polar. Ce que j’ai fait.

Le commandant de police Benoit Lorand, marié et père d’un bébé, ne peut s’empêcher de séduire. Ce soir-là il ramène chez elle une jeune fille magnifique, ils boivent un verre et……… c’est le trou noir.
Il se retrouve enfermé au sous-sol, dans une sorte de cage, il fait très froid en cette fin décembre..
En fait, sa séductrice est son bourreau. Elle a décidé de le faire souffrir, très longtemps. Pourquoi ? Benoit n’arrive pas à le comprendre..

J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans ce livre, je l’avais commencé le 1 er octobre, puis mis de côté.. je l’ai repris ce soir, et lu d’une traite, suspense captivant, on suit les deux protagonistes de ce huis-presque-clos, et parallèlement l’enquête de police.
L’écriture est parfaite, ni trop ni trop peu..
On a comparé ce livre à Misery, de Stephen King. Peut-être, mais en moins gore.
J’ai bien aimé, les 30 premières pages  peut être un peu lourdes, on a du mal à rentrer dans le vif du sujet juste au début.

Prix SNCF du Polar français en 2009

Édité en 2008 chez Fleuve Noir, en 2009 chez Pocket.300 pages.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s