Ceux d’à côté – M. T. Edvardsson

A Köpinge, localité résidentielle proprette de Suède, tout le monde se connaît, et l’entraide entre voisins fait office de loi. Du moins en apparence. Car Micke et Bianca Andersson, qui ont quitté Stockholm pour élever leur deux enfants dans le calme de la petite ville, découvrent rapidement que leur voisinage est loin d’être aussi idyllique que prévu. Entre Jacqueline, l’ex-mannequin croqueuse d’hommes, Ola le voisin collant au passif violent, et Âke et Gun-Britt, le couple de retraités avides de ragots, la rancoeur et les tensions ne sont jamais loin. Et le malaise monte, lentement, au sein mêle du couple Andersson. Jusqu’à l’accident qui va faire basculer leurs vies.

Le roman s’ouvre sur cet accident : Bianca est renversée par la nouvelle BMW de Jacqueline. Bianca était à vélo, Jacqueline et son fils revenaient du supermarché. Les chapitres alternent entre « Avant l’accident » et « Après l’accident ». C’est une façon de faire connaître la vie des voisins et les circonstances qui les ont tous amenés là. On comprend tout de suite que Jacqueline passe son temps à boire et à prendre et jeter les hommes, elle en a vite assez. Quitte à les rendre fous de rage, comme le policier qui refuse de sortir de sa vie. Qui est très inquiétant. Et Jacqueline a un fils, Fabian, un gamin visiblement perturbé, 12 ans lorsque Bianca et Micke s’installent dans leur voisinage. Un sale gamin. Jacqueline, elle, essaye de toutes ses forces de séduire Micke, qui fait de gros efforts pour essayer de lui résister. Les petits, Bella et William, adorables, écopent, eux, de la compagnie de Fabian, car il va et vient chez ses voisins pour éviter les ébats de sa mère avec ses amoureux.
Ce « thriller domestique » est un peu lent. Un peu mou, même. Je crois que les Anglais sont les meilleurs dans cet exercice. N’étant pas très portée sur les thrillers suédois, ou même scandinaves, je ne suis pas encouragée par ce suspense molasson. Quand on passe tout le temps de la lecture à se dire « mais quel sale gosse, ce Fabian », on n’est pas très loin de connaître la fin de l’histoire.

Ceux d’à côté – M. T. Edvardsson, ed Sonatine, 410 pages, Janvier 2022

11 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s