Une histoire des loups – Emily Fridlund

En mai dernier, j’ai fait une razzia chez Gallmeister, en fait dans leur collection de poche, Totem, avec leurs couvertures si attirantes. J’ai déjà fait une chronique de Landfall (https://melieetleslivres.wordpress.com/2021/05/21/landfall-ellen-urbani/), puis une de Délivrance (https://melieetleslivres.wordpress.com/2021/06/06/delivrance-james-dickey/)

( ET LE JOUR OÙ J’ARRIVERAI DE NOUVEAU À INSÉRER MES LIENS SOUS UN MOT COMME AVANT, JE TIRERAI DES PÉTARDS PAR MA FENETRE !!😡😡😡) MERCI WORDPRESS. Qui me fait visiblement des soucis pour que je prenne une version payante. Bon, je pars me calmer et je reviens écrire mon billet. ☠️☠️☠️☠️J’ai une envie immense d’écrire un tas de gros mots à la suite, comme si j’étais prise d’une crise de Tourette.

Et je recopie mot pour mot la 4e de couverture, tant pis : « 

Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et leur enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s’occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L’adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu’à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Jusqu’à ce qu’il soit trop tard. »

On rentre dans la vie de Madeline, 14 ans, au lycée, alors qu’un prof d’histoire remplaçant semble, pour elle, avoir une attitude peu correcte envers l’une des filles de sa classe, Lucy. Du coup Madeline se met à vouloir séduire ce prof, mais il est renvoyé quelques semaines après, lorsque le lycée découvre qu’on a trouvé des images pédopornographiques dans son ancien logement. Dans le roman, où Madeline est la narratrice, elle fera part de pensées ou de choses qu’elle apprend plus tard, au sujet de ce Monsieur Grierson.

Et on parle de la neige, de l’hiver dans les montagnes du Minesota, au bord d’un lac où elle vit avec ses parents, dans une cabane minuscule. Elle connait ce lac par coeur, s’y déplace en canoé sans arrêt, et un jour remarque qu’on construit une maison juste en face, de l’autre côté en face, et grâce à ses jumelles elle regarde les propriétaires s’installer, vivre, un couple avec un tout petit garçon. La curiosité est si grande, de voir cette famille si différente de la sienne qu’elle s’en approche régulièrement. Un jour, la mère la voit, lui propose d’entrer, et elle fait la connaissance du petit garçon, Paul, très éveillé, et la mère lui propose de venir le garder tous les jours. Ce que Madeline accepte. Elle aime beaucoup l’ambiance, elle emmêne le petit garçon découvrir la forêt, faire de longues promenades. Mais il semble y avoir un souci.

Le souci c’est qu’on sait tout de suite qu’il y aura un drame, car la narratrice passe de cette époque jusqu’à un an plus tard, puis rebondit à l’école, puis repart à aujourd’hui, à 37 ans, puis repart. Elle reparle de Mr Grierson, elle raconte Lily, mystérieuse, enfin tout est mystérieux et mélangé dans le temps, dans les lieux, même dans ce qui est faux et ce qui est vrai. Je l’ai lu jusqu’à la fin. Pour savoir. Mais j’ai sauté des pages. Tout ça pour comprendre à la fin que cette famille fait partie d’une secte qui ne croit pas à la maladie ni aux medecins, qui préfère voir les gens mourir plutôt que de les soigner. Bon, ça existe aux USA. Et les responsables, dans cet état, ne sont pas coupables en vertu d’une loi dérogative : le principe de Religion. Ben moi je n’ai pas su par quel bout le prendre, ce bouquin, franchement. Je l’ai lu, soit, mais je ne sais même pas quoi en penser, c’est comme un sac de lettres au Scrabble : on a tout secoué, tout est mélangé. Et je ne vois pas l’intérêt. C’est dommage, parce que Emily Fridlund écrit vraiment très bien, surtout sur la nature et le sauvage.

Une histoire des Loups – Emily Fridlund, ed Gallmeister Totem, 2019, 292 pages

9 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s