Tombent les anges – Marlène Charine

F17B7D41-CD41-4DB6-AD94-BBF7A567E93F

Un chouette polar, ici, que j’avais vu passer ce printemps sur plusieurs des blogs auquels je suis abonnée :

« Lors d’une intervention de routine à Paris, Cécile Rivère, une jeune gardienne de la paix un brin désabusée, entend une femme appeler au secours dans un appartement pourtant vide. Le lendemain, on apprend que la locataire a été assassinée à des centaines de kilomètres de là. Cécile n’a pas pu l’entendre.
Sauf si…
Mais quand on est flic, on croit au Mal, pas aux fantômes. Moquée et mise au ban de sa brigade, Cécile est recrutée par le capitaine Kermarec, le seul à ne pas la prendre pour une folle, le seul prêt à lui donner une nouvelle chance.
Ensemble, ils vont enquêter sur la mort d’une infirmière de vingt-cinq ans, décrite comme un modèle de gentillesse par ses proches. Mais qui cachait de bien sombres secrets… » (résumé éditeur/4e de couverture)

Je ne vais pas faire une longue chronique ; prise entre deux feux (mes broderies et mes livres… et un grand tri de printemps)(d’été)(ça nous fait trois feux), mais il est quand même important de dire que ce polar est vraiment prenant, original, avec un peu de paranormal, ce qui change de l’horreur/terreur quasi inévitables dans ce domaine. 

On passe de la police parisienne « de base », avec équipiers machos et vulgaires,  à un service de police criminelle où tout est nouveau pour Cécile. Les différents personnages sont très attachants, autant la famille de l’héroïne que ses équipiers. Peut-être peut-on trouver un peu rapide la liaison entre Cécile et son chef, mais bon, ce n’est pas de l’eau de rose, c’est plutôt d’ordre sexuel…. sans trop non plus.

C’est plutôt bien écrit : léger, vif, moderne, du langage parlé, l’auteure ne cherche pas à faire « des effets » d’écriture, ce qui permet une lecture fluide.

L’auteure, Marlène Charine, est Suisse, et est de formation scientifique. C’est son premier thriller, et c’est une réussite. Un thriller « addictif » et moderne, avec une pincée de l’au-delà, le suspense est fort bien mené : je ne l’ai pas lâché!

Mon conseil : plongez dedans !

Tombent les anges – Marlène Charine, ed Calmann Lévy Noir, avril 2020, 334 pages

6 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s