Erectus – Xavier Müller

4AF1816C-C454-4ACB-B5C9-3B56D5C23093

Ce livre, acheté au hasard, est vraiment une belle découverte. Dès les premières pages, j’ai compris que cet auteur, Xavier Müller, bien que français, était le fils spirituel de Michael Crichton, dont j’ai lu tant de livres dans les années 90. Une histoire prenante et surprenante :

Résumé Editeur : « Et soudain l’humanité se mit à régresser
À Richards Bay, en Afrique du Sud, c’est le choc.
Un homme s’est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus.
Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population.
De quel virus s’agit-il ?
Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ?
Une scientifique française, Anna Meunier, se lance dans une course contre la montre pour comprendre et freiner cette régression de l’humanité.
Partout, la question se pose, vertigineuse : les erectus sont-ils encore des hommes ?
Faut-il les considérer comme des ancêtres à protéger ou des bêtes sauvages à éliminer ? »

Nous faisons connaissance au début du livre avec Anna Meunier, paléontologue française, qui travaille en Nouvelle-Guinée sur des fossiles de dinosaures qui se trouvent dans des strates de roches datant de dix mille ans. Pourtant, tout l’intérêt pour elle est que cet archéoptérys (oiseau préhistorique) n’a rien à faire là : il est censé avoir disparu bien avant, des centaines de milliers d’années avant. Anna est très mal vue de ses confrères scientifiques : elle prétend que des espèces ont parfois régressé.


En même temps, dans un laboratoire biologique top-secret en Afrique du Sud, un événement incroyable se passe, les employés fuient, affolés, refermant tout derrière eux. À quelques centaines de kilomètres de là, dans le Parc Kruger, un jeune éléphant présente des déformations très bizarres. Une virologue de Pretoria prend des échantillonnages, des photos. Le jeune éléphant, toujours vivant, présente une infection  de la peau et de soudaines doubles défenses ! La virologue ne peut que constater la ressemblance de l’éléphanteau avec le gomphotherium, l’ancêtre des éléphant. Des analyses montrent un virus dans les prélèvements, extrêmement violent. Capable de transformer l’ADN des animaux.

Le directeur du Parc s’adresse à Paris, puis à l’OMS, tout cela sous le sceau du secret. Anna Meunier est attendue également, et très vite, sous leurs yeux, ils découvre la vitesse à laquelle le virus se déploie : dans les mers de Nouvelle-Calédonie, le Yishin Maru II, (réel, faisant partie de la flotte baleiniere japonaise contre laquelle se battent les Sea Shepherd depuis des décennies) est attaqué par une bête monstrueuse, une baleine avec des pattes et une tête de varan, géante, et couverte de fourrure…. le monde animal est déjà atteint… les pigeons et les mouettes se transforment en archéoptéryx, les rats se mettent à piquer, et transmettent le virus..

…et voilà qu’un homme puis deux… dont le fiancé d’Anna sont contaminés : après une période de coma ils se réveillent avec un faciès d’homme préhistorique, le corps velu, ne savent pas parler, n’entendent pas ce qu’on leur dit, sont régréssés, d’après les scientifiques, à l’état d’Homo Erectus. Et la contagion continue. Les scientifiques de l’OMS sont affolés : ces Erectus tuent, sont affamés et parfois cannibales, ont une force à toute épreuve, ressemblent bien trop à des hommes singes.

Comment faire pour éviter la contagion ? Doit-on les abattre ? Mais certains sont de grands scientifiques, et il y a le fiancé d’Anna ! Bientôt plus de cent mille Erectus sont dénombrés. Que faut-il faire ? Les mettre dans des camps ? Mais ce sont des humains ? Toutes ces questions se posent à nous comme aux scientifiques et politiques de tous les pays : que vont-ils faire de « leurs Erectus » ?

Incroyablement passionnant, ce thriller apocalyptique, scientifique, de science-fiction a tout ce qu’il faut pour nous tenir accros et de nous faire nous poser des questions sur la nature de l’homme, notre nature. C’est un livre à lire ! (En plus, en pleine période Covid-19 !!)

Erectus – Xavier Müller, ed XO 2019, ed Pocket 2020, 497 pages

13 commentaires

Répondre à Mélie et les Livres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s