Du domaine des Murmures – Carole Martinez

 

IMG_1407

Ce livre, acheté pour sa couverture qui semble être du même bois que les peintures anglaises dites Préraphaélites, a tout d’un coup de foudre pour moi. Le nom de l’auteure ne me disait rien (mais en fait j’avais lu Le Coeur Cousu de Carole Martinez en 2017, et j’avais aimé, sans plus. Je me demande même si je l’ai lu jusqu’au bout).

Résumé éditeur

« En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire « oui » : elle veut faire respecter son vœu de s’offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe… Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l’entraînera jusqu’en Terre sainte ».

Dès le début, on est dans un chemin qui mène vers le Domaines des Murmures, dans une vallée où les ruines d’un château médiéval….  Ces ruines traversées de vents doux, de brumes, et de voix de femmes….. et on se laisse aller, et on fait la connaissance d’une jeune fille de 15 ans, belle et aimée de son père, le Signeur du Domaine des Murmures. Elle s’appelle Esclarmonde. Tous les hommes en sont fous, mais personne n’oserait y toucher. D’ailleurs la jeune fille a demandé maintes fois à son père de la laisser entrer dans les Ordres, mais son père, veuf, refuse. Il a déjà donné un fils au Christ : Benoit, un des frères d’Esclarmonde est moine. Pour sa lignée le père a besoin de petits-fils, donc Esclarmonde épousera Lothaire. Mais Esclarmonde répondra « non » et pour éviter le scandale, se tranche une oreille et dit qu’elle veut être recluse, emmurée dans un recoin après que son père aura construit une chapelle pour Ste Agnès..

Voilà les débuts du livre, contés à nous dans une langue ancienne, car elle utilise des mots du Moyen-Âge, et la lecture de la vie d’Esclarmonde nous entraine dans la vie de l’intérieur d’un chateau qui est un petit village fortifié, les marchands et bonimenteurs, les servantes qui lui ramènent l’eau et à manger, les appels, les gens qui passent, la fille-fée, les amants dans les bois qu’on entend au loin, les chevaux et les destriers ornés, tous les mots anciens pour chaque chose nous entraîne dans un songe poétique, mais aussi les visions mystiques de la jeune fille qui lui montrent la cruauté et la vanité des croisés qui partent et ne reviennent pas..

Elle voit par les yeux de son père. Elle se met à conseiller tous les pelerins, car il y a beaucoup de recluses, tout le monde les prie d’intercéder pour eux auprès du Christ, et l’histoire de cette jeune noble et de son désir de se faire emmurer inspire les chants des ménestrels, et bientôt des foules de pelerins s’arrètent aux Murmures, sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle pour confier leurs péchés à Esclarmonde, qui en qualité de recluse, est en lien direct avec le Christ. Et, consciente de son pouvoir, non seulement elle prend sur elle tous les péchés, et conseille de plus en plus les pénitents sur leur vie, et ainsi son pouvoir s’accroit, bien au-delà de la Bourgogne…

Un livre superbe, vraiment. Parfois cru, cruel, parfois plein d’humour, souvent tragique, et qui, par l’imagination splendide de Carole Martinez, m’a ouvert tout un monde, insoupçonné. Je ne voulais pas qu’il finisse, j’en suis encore pleine d’images du merveilleux moyenâgeux, Je ne peux que conseiller ce livre, sorti en 2011. Un coup de coeur spécial !

Du domaine des Murmures – Carole Martinez, Gallimard 2011, Folio 2013, 226 pages.

6 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s