Je t’aime – Barbara Abel

IMG_9776

Résumé éditeur : Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien.
Lorsqu’elle découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père. Maude voit là l’occasion parfaite d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée.
Après tout, que feriez-vous à sa place ?
Prenez les mêmes six mois plus tard. Ajoutez Nicole et Solange, deux femmes dont les vies vont être pulvérisées le jour où l’addiction d’Alice provoque un accident… mortel.
N’oubliez pas le père, qui comprend que sa fille se drogue et que sa compagne était au courant.
Ceci n’est pas exactement une histoire d’amour, même si l’influence qu’il va exercer sur les héros de ce roman est capitale. Autant d’hommes et de femmes dont les routes vont se croiser au gré de leur façon d’aimer parfois, de haïr souvent.
Parce que dans les livres de Barbara Abel, comme dans la vie, rien n’est plus proche de l’amour que la haine…

Je viens de passer quatre heures dans ce soi-disant thriller. Qui fait 460 pages. Et qui n’est un « suspense » que dans les 100 dernières pages, et encore. J’ai vraiment dû survoler quantité de pages pour essayer de ne pas mourir d’ennui. Le problême, avec Barbara Abel, c’est que ses livres sont très inégaux. Prenez « Instinct Maternel ».. il m’est tombé des mains. « Derrière la haine » et « Duelle », j’ai bien aimé. Et aussi « Je sais pas ». Mais là !! Il y avait une coupe sombre de 200 pages à faire. Les personnages sont peu décrits, flous, je me suis perdue entre les trois personnages de mères pendant quasiment tout le roman. C’est flou, c’est ennuyeux, et dans la dernière partie, tout est si compliqué entre les deux pères et Maud que je sors de ce roman avec seulement une vague idée de ce qui c’est passé. Alors moi, je dis NON. 

N’achetez pas, ce n’est pas un bon roman, ni un bon thriller, ni un bon suspense. Allez hop! On passe à autre chose.

Je t’aime – Barbara Abel, Belfond, Avril 2018, 460 pages, 19€. Vient de sortir en Pocket.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s