Un amour infaillible – Anne B Ragde

img_5287

Ceci est le 5 e tome de la « Trilogie des Neshov », qu’ Anne B Ragde a reprise en 2017 avec  » l’Espoir des Neshov », ce qui fait qu’on parle maintenant de saga de Neshov.

 » Après une vie mouvementée, Tormod Neshov, le patriarche de la famille, coule enfin des jours paisibles dans sa maison de retraite. Plus rien ne l’empêche désormais de baigner dans les souvenirs de son premier amour, une histoire qu’il a dû nier toute sa vie et que pourtant il n’a jamais oubliée.

Pour rien au monde il ne souhaite donc retourner à la ferme où règne désormais sa petite-fille Torunn. Bien décidée à honorer désormais son héritage et à remettre l’exploitation en état, elle s’investit aussi dans l’entreprise de son oncle Margido, lequel, après des années de solitude, commence enfin à s’ouvrir au monde. Erlend, de son côté, a pris un congé à son travail, pour garder un oril sur la villa de Klampenborg. Tout pourrait être parfait, si son compagnon Krumme n’était pas d’une humeur de chien à cause de son nouveau régime. Comme souvent, c’est lorsqu’on pense que la vie est un long fleuve tranquille que de nouveaux évènements viennent tout faire basculer » (résumé éditeur, 4e de couv)

Mon résumé :  il va être bref, car encore une fois, celui de l’éditeur fait mousser une histoire qui n’est pas celle racontée dans le livre, ou si peu. (C’est la raison pour laquelle je ne lis quasiment jamais ces 4e de couverture lorsque je commande des bouquins). On suit Torunn, son grand-père paternel, son oncle Erlend, son autre oncle Margito. Torunn n’a plus de relations avec Erland (pourquoi??), elle travaille avec Margido dans son entreprise de pompes funèbres, vit dans la ferme, et visite son grand-père. Rien ne se passe de spécial…. des considérations sur le métier de « croque mort », sur la foi, et sur l’obligation qu’ont tous les Norvégiens de pavoiser à chaque fête nationale, à chaque anniversaire du Roi et de la Reine de Norvège….

Mon avis :  Une deuxième suite insipide de la Trilogie des Neshov, chef-d’oeuvre international, dont j’ai découvert le tome 1 La Terre des mensonges par pur hasard en commandant ue tripotée de livres 10/18 chez mon dealer de livres d’occase. Aussitôt conquise, j’ai vite acheté la suite, et tous les autres livres de Anne B Ragde. En quelques mois. Quelle écrivaine ! Une découverte magnifique. Lorsque j’ai trouvé « l’Espoir des Neshov », en Septembre dernier, j’ai sauté dessus. Quoi, un 4 e tome à une trilogie ? .. Mais la lecture m’a déçue. Et là, le 5e tome….

Tout d’abord, je me mets à la place d’un acheteur lambda ayant choisi ce livre sans avoir lu la Trilogie précédente. Rien n’est expliqué. Ni un petit prologue résumant les faits, ni présentation ou rappel des personnages et de leurs liens complexes. Et pour le lecteur français, savoir que Torunn est un prénom féminin norvégien, et Margido, masculin… pas évident. Les âges ne sont pas rappelés. Certains personnages m’ont mise en difficulté : je ne me rappelais pas qui ils étaient ! Alors que j’ai lu la Trilogie des Neshov il y a 6 mois seulement !

 

Je n’aurais jamais pensé qu’un jour je dirais qu’un livre d’Anne B Ragde est mauvais. Pas dans le sens de l’écriture, mais dans l’histoire, le sujet. Où est l’amour ? Où est la tendresse ? C’est un livre sans âme. Alors que son précédent, Sa Majesté Maman, est un petit bijou. Le tome précédent, le 4e de cette saga, est du même tonneau, insipide. Pourquoi, pourquoi a-t’elle fait ça ? Pourquoi aussi la France n’a t’elle pas encore traduit TOUS les autres livres précédents de cette auteure ? J’ai vraiment mal au coeur.

Un amour infaillible – Anne B Ragde, Fleuve Editions, octobre 2018, 350 pages, 19,90€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s