Troadec et moi – Anaïs Denet

Je suis accro aux affaires criminelles. Avec les séries américaines (New York Section Criminelle par ex) et ensuite les « Faites entrer l’accusé ». J’aime bien les mystères. La lecture de polars. Et quand c’est réel et en France, ça apporte un « plus » à mon intérêt. On se pose des questions. Dans l’affaire dont on parle ici, une famille, les Troadec, disparait subitement, on ne s’en rend compte qu’une semaine après. Les parents, le fils, la fille ont disparu.
Ça se passe en février 2017, en pleine affaire Fillon/ Pénélope Fillon, puis les costumes de Fillon. Je m’en souviens bien, car quelques jours après la médiatisation de cette disparition, on retrouve la voiture du fils, et ça se passe du côté de Nantes aussi. Puis un pantalon de la fille, étudiante Charlotte. Mais comme avec ma copine Ninie on en était à crier « FILLON RENDS L’ARGENT », la découverte du pantalon a complêtement foutu en l’air toute retenue, puisqu’on faisait le rapprochement pantalon => costumes de Fillon. Bref. Pour dire que cette affaire a vite été expédiée, et on n’en n’a jamais beaucoup appris : c’est le beau-frère paranoïaque qui était sûr que Pascal et Sylvie Troadec avaient volé de l’or du père de Sylvie et de sa propre compagne. Et sur un coup de sang il les a tous tués.

Le résumé éditeur :
Fin février 2017, la famille Troadec disparaît mystérieusement à Orvault, près de Nantes. Dans leur pavillon, du sang nettoyé à la hâte est bientôt détecté en grande quantité. Mais où sont les corps ? Qui s’est livré à un tel déchaînement de violence et pour quelles raisons ?
Ce fait divers qui passionne la France va marquer à jamais la jeune journaliste Anaïs Denet, dont c’est la première grosse affaire. Son besoin de comprendre ce quadruple homicide va tourner à l’obsession. Appliquant ou contournant les règles fraîchement acquises à l’école de journalisme, elle apprend à enquêter sur le tas et finit par gagner sa place parmi les faits-diversiers aguerris.

Cette jeune fille, 24 ans à l’époque, travaille pour la radio RMC. Quelquefois, on lui demande de faire un « live » pour BFMTV. Elle est « correspondante en région » à Nantes, il y a donc à ce moment là les Zadistes en plein combat, l’affaire Fillon, et puis soudain l’Affaire Troadec qui tombe, ça sonne comme un espèce de rappel de celle des Dupond de Ligonnès, à Nantes aussi.
Elle est une des premières sur les lieux, à faire des « live » ou des papiers pour la radio. On lui demande du neuf tous les jours. C’est la première fois qu’elle est sur une affaire de crime aussi affreuse, mais elle veut faire son boulot : elle interroge les voisins, les familles, va sur les lieux des découvertes de la voiture, puis des livres, puis du pantalon, jusqu’au bout de l’enquête policière. Elle a des sources fiables dans la police, et des journalistes amis même concurrents. Cette affaire va la marquer qu point qu’elle gardera une amitié sincère avec la mère du coupable, même après, une sorte de grand-mère de substitution, elle dont la grand-mère vient de mourir.

C’est en fait un récit de la difficulté des journalistes de radio, de foncer là où on l’envoie mêle en pleine nuit, pour sortir son « papier » qu’on lui réclame, tant que l’affaire est à la une. C’est l’apprentissage du métier de journaliste en région, à la merci des directeurs de rédaction, c’est le stress, et l’horreur de ce que l’on côtoie, même si elle n’est pas au premier rang.

C’est bien écrit, mais à mon grand désarroi on n’apprend rien de plus que ce qu’on a vu à la télé. L’affaire pliée en 10 jours, on ne saura pas si il y avait vraiment de l’or où pas, cette histoire reste encore bien nébuleuse. Le procès devait se tenir à l’automne 2020, mais comme chacun sait, c’est remis aux calendes grecques à cause du covid.

Troadec et moi – Anaïs Denet, ed Denoël, Janvier 2020, 250 pages.

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s