Écrivains maudits : Gabriel Matzneff

IMG_2579

 

 

Voilà un de mes maudits dont j’aime lire les carnets, qu’il publie parfois 20 ans après, ce qui occasionne des télescopages et des lectures à rebours. Je n’aime pas voir sa photo, mais il faut bien.

J’ai craqué il y a vingt ans  pour cette couverture de livre folio, une couverture de la peintre Tamara de Lempicka,  que j’aime beaucoup. Et j’ai lu, ce journal intime et détaillé d’un dandy absolu, amateur de lycéennes, voire de lycéens, qui se revendique  « pédéraste ». Il ne se cache pas de ses épisodes de tourisme sexuel, et là on fait des découvertes sur des gens, comme le dessinateur Hergé, par exemple, qui partageait ce genre d’activités. 

J’ai lu d’autres livres reprenant une partie de ses « carnets noirs » où il note tout, restaurants, horaires ou telle ou telle sont venus dans « son placard » ou « son grenier », le bus qu’il prend pour revenir, les restaus seuls ou les repas entre amis, avec les noms, et les personnes présentes. Ce qui donne une idée de l’homme, comment il se voit, se ressent, ses relations avec les autres, des activités qui n’existent même plus, des plaisirs d’esthète, passer ses journées à la Piscine Deligny, aller porter ses textes aux Ed La Table Ronde qui le publient, l’écriture de ses romans (que je n’aime pas), ses histoires sentimentales, sa santé, ses retraites chez un restaurateur nutritionniste pour faire ses régimes, ses promenades au Luxembourg où il semble vivre presque.. 

J’y suis revenue plusieurs fois, à acheter un autre de ses Carnets, et là de nouveau, avec son billet dédié à Yann Moix dans Le Point.. effectivement, n’est pas écrivain maudit qui veut. Et cet homme, qui semble éternel, et éternel croyant en la religion orthodoxe, et surtout dans la communauté russe orthodoxe de Paris, est effectivement fier de lui-même. Il s’accorde une grande importance dans le monde des lettres, et est sûr que tout le monde va tomber amoureux de lui. Il y a encore de la « matière » à publier, je suis dans ses carnets de 2008… Sa vie est son propre roman. Oh, je ne suis pas trop choquée par ses penchants sexuels, même si je le fus un peu lors de ma lecture de « La prunelle de mes yeux »… depuis, j’y suis habituée, je me dis de plus en plus « mais, quelle énergie »!  Et j’y retrouve ses tics d’écriture, et il cite ses philosophes favoris, de Plutarque aux stoïciens, qu’il préfère, aussi bien que Giacomo Casanova ou les Évangiles. Il s’ « auto-cite » tellement ( Carnets Noirs 2008/2009) que j’en hurlerais d’énervement. Sa culture est grande, il en fait étalage, parfois trop, et souvent il m’arrive de lever les yeux au ciel, de le trouver tout au bord du ridicule, et j’attends qu’il tombe…. 

Il a maintenant 83 ans.  Comment vit-il? Je ne sais pas. Je ne savais même pas qu’il avait eu le prix Renaudot.  Ci-dessous, c’était il y a au moins 25 ans..

EXCLUSIVE - Gabriel Matzneff poses in Paris

J’attends que son meilleur pote depuis 50 ans, Christian Giudicelli, président du Comité Renaudot tombe. C’est un des plus grands amateurs de tourisme sexuel surtout aux Philippines, avec Hergé et Matzneff.

J’ai d’autres Maudits en réserve…. un peu à la fois

 

 

8 commentaires

  1. Chère Mélie,
    Vous lisant ainsi sur la page du livre « La prunelle de mes Yeux » de Matzneff, le livre n’étant plus disponible et ayant été interdit , je me demandais si vous ne souhaitiez pas le vendre s’il vous plaît ? En effet, au-delà des actes ignobles que ce monsieur peut commettre , ce livre me semble précieux dans la manière où il nous livre de manière obligatoire à une forme d’engagement envers nous-même, il nous formule à ne se tourner que vers un devenir prochain et non lointain. Très difficile à expliquer. J’espère que vous voudriez bien me le vendre, soumettre car, en effet, nous voulons tous se transformer vers le non-orgueuil et la non-hypocrisie. Un travail d’élucidation. Meilleures pensées, Cordialement, Hugues 18 ans.
    P.S. : Voudriez-vous vous débarasser d’autres de ses livres s’il vous plaît ?

    J'aime

Répondre à Hugues Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s