Sans défense – Harlan Coben

IMG_7910

Harlan Coben me déçoit. De plus en plus. Même si Stephen King le fait passer à la postérité dans L’Outsider.

Ses livres sont de plus en plus inégaux, tant par l’intrigue que par le contenu, l’écriture. Comme dans tous les Myron Bolitar, l’auteur rassemble autour du héros récurrent tout une faune bizarroïde, qu’on avait découvert dans de précédents livres : deux catcheuses connues reconverties en assistantes du détective Bolitar, un multimilliardaire anglais, expert en espionnage, gadgets, armes, voitures, qui fait tout mieux que les plus grands malfrats, ce qui aide le récit : le détective Myron Bolitar se sort donc de tout grâce à Win. Quelques chapitres sont racontés par Win, et on s’en rend compte seulement après un temps : d’habitude c’est Myron Bolitar qui parle.

Résumé : Il y a dix ans, deux jeunes garçons, Patrick et Rhys, ont été enlevés de jour, chez les parents de Patrick. Jusqu’à ce jour, aucune nouvelle, mais voilà que Myron Bolitar, au cours d’une ballade, prend un tunnel et là reconnaît les deux garçons, dans ce lieu de prostitution bien connu des homos. Mais les clients qui les menacent se retournent contre Myron et l’assomment, à son réveil, plus personne. Commence alors d’un coup pour le détective privé une course pour les retrouver, entremêlée de coups de fils à ses associés, de demandes de rançons, de bagarres d’où il ressort indemne à chaque fois. Myron retrouve un des deux ados,  mais ce Patrick est-il Patrick ?

Mon avis : J’ai essayé quatre fois de rentrer dans ce livre, depuis près d’un an que je l’ai dans ma PAL.. et je l’ai toujours reposé au bout d’une dizaine de pages : rien ne retient le lecteur, le mystère de leur disparition est mal expliqué, les dialogues soi-disant plein d’humour entre Myron et ses amis, ses ennemis, son père, son neveu, son amoureuse et plein d’autres sont interminables et souvent sans but, et très inintéressants. L’intrigue est pourrie, mal amenée, les rebondissements ne sont absolument pas crédibles, j’ai lu ce livre comme un pensum. Un ratage complet de Harlan Coben, un auteur qui pourtant a écrit de très bons thrillers. 

Je ne vous le conseille pas. Il est sorti en Poche récemment, et ça ne vaut pas le coup non plus. C’est une arnaque pure et simple.

 

Sans défense – Harlan Coben, ed Belfond Noir, 395 pages, mars 2018, 21,90€

2 commentaires

  1. Si je peux me permettre, personnellement (et nous sommes nombreux à avoir cet avis), les aficionados du duo Myron et Win ont accueilli cet opus avec beaucoup de ferveur parce que c’était un peu comme retrouver de vieux amis après une longue absence et parler du bon vieux temps autour d’un verre… un peu comme un « fan album » en musique, et avec moi ça a super bien marché justement parce que tous les ingrédients y étaient ! Donc je pense qu’il peut facilement trouver son public !

    Aimé par 1 personne

    • Oh oui je suis sûre qu’il peut trouver son public… mais je me suis mortellement ennuyée, là… je suis allée voir ensuite sur Babelio, je sais que je suis très sévère, mais j’ai trouvé bon nombre de déçus, même amateurs de Myron Bolitar.. Mais je peux comprendre ton ressenti…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s