Smile – Roddy Doyle

img_5472

Résumé : Victor Forde s’installe dans un petit appartement de Dublin Nord, près de la mer, dans le quartier où il a vécu son enfance, sa jeunesse. Il vient de se séparer de Rachel, chroniqueuse à la télévision. Elle garde la grande maison, dans la grande ville.

Victor, le narrateur, se rend dans un pub en bas de chez lui, tous les soirs, un pub « à l’ancienne ». Rempli d’ouvriers sortant du travail, le brouhaha, comme dans le temps. Il ne connaît personne.  Mais voilà qu’un certain Ed Fitzpztrick, trapu, devenant chauve, en short, parlant haut et fort lui dit qu’il le connaît, qu’ils ont été à l’école ensemble, chez les frères, le collège Chrétien. Victor déteste tout de suite ce « Ed ». Parce qu’il le force à se souvenir. Le collège, la violence, les Frères, la violence entre les élèves.

Rentré chez lui, Victor revoit sa rencontre avec Rachel, leur entente sexuelle incroyable, sa carrière à elle, sa carrière à lui, petit chroniqueur dans un petit journal musical, quelques interventions radiophoniques.. Et il ressent également une imposture : oui il est écrivain, mais son livre n’est pas encore écrit.. À 54 ans, il se sent incapable. Pour écrire, pour parler, pour le sexe. Mais malgré tout il raconte des scènes de gloire, dans tous ces domaines.

Revenu au pub, à chaque fois Ed le pousse à se rappeler tel camarade, tel Frère, tel évenement. Peu à peu, malgré son dégout, il se rappelle de sa peur, du Frère Murphy qui disait devant toute la classe : « Victor Forde, je ne peux jamais résister à ton sourire »……

Mon avis : J’ai ressenti dans ce roman particulier une grande différence de style, surtout dans les propos et pensées de Victor. Quant à Ed Fitzpatrick, l’autre personnage, il utilise les codes et la façon de parler des autres romans de Roddy Doyle. J’ai bien aimé cette dualité. Et j’ai bien aimé qu’il soulève, lui aussi, le problème des dérives de l’ Eglise Catholique d’Irlande, déjà entrevues avec « The Magdalene Sisters », système abominable « officiellement » stoppé fin des années 70. D’autres dérives ont toujours cours. Smile est un roman très différent des autres livres de l’auteur, mais pour frapper fort en Irlande, il faut bien ça !

Smile est le douzième roman de Roddy Doyle, un des écrivains irlandais les plus connus.

Smile – Roddy Doyle, editions Joëlle Losfeld, Juin 2018, 247 pages, 19,50€

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s